FLASH INFOS
Nouvel An : Le Ministre Anoblé Félix vous souhaites une bonne et heureuse année 2022.   ***    IMPORTANT : MIVA 2021: Du 02 au 11 décembre 2021 au Palais de la culture de Treichville, se tiendra la quatrième édition du Marché Ivoirien de l'Artisanat (Miva) 2021. Au MIVA, on y va!   ***    IMPORTANT : Liste des PME reconnues en Côte d'ivoire http://pme.gouv.ci/views/decisions/   ***    Cérémonie Officielle : Ouverture Incubateur de Bouaké, le Mercredi 19 Mai 2021 à 14h30   ***    Identification des PME : Le Ministre invite les responsables de PME à faire identifier leur structure à travers le lien identificationpmeci.com   ***    Passation de charges : Cérémonie de passation de charge entre le Ministre Sidiki KONATE et le Ministre Félix ANOBLE le Jeudi 08 Avril 2021   ***    URGENT : SIGNATURE DE PROTOCOLE D'ENTENTE POUR LA CREATION DE LA PLATEFORME UNIQUE DES PME, CE MARDI 22 SEPTEMBRE 2020 A L'AUDITORIUM DE LA CNPS A L'IMMEUBLE PREVOYANCE AU PLATEAU.   ***   
LECTURE ACTUALITE PME

Jour 5 du MIVA, Formalisation des PME, Statut de l’Entreprenant…

Le Ministre Félix Anoblé convainc les acteurs

               La 4ème édition du Marché Ivoirien de l’Artisanat (MIVA) était à sa 5ème journée, le mardi 07 décembre 2021, au Palais de la Culture de Treichville. Ce jour 5 de cette plateforme d’expositions, d’achats d’objets d’art et d’échanges, a été, également meublé par le panel animé par le Ministre de la Promotion des PME, de l’Artisanat et de la Transformation du Secteur Informel, Félix Anoblé, à la salle Niangora Porquet. Articulée autour du thème « L’artisanat face au défi de la restructuration et de la formalisation pour une Côte d’Ivoire solidaire », ce panel a vu la présence remarquée de Madame la Ministre de la Promotion des PME, de l’Artisanat et de la Transformation du Secteur Informel, de la RDC, Jacqueline Lydia Mikolo et de plusieurs acteurs du monde artisanal. Le Ministre Félix Anoblé a saisi cette tribune pour réaffirmer la volonté du Gouvernement à faire de l’Artisanat, un des leviers importants du développement économique et social de la Côte d’Ivoire. Selon le Ministre, plusieurs actes ont été posés par le Gouvernement pour accompagner les artisans. L’Etat ivoirien, soutient le Ministre Félix Anoblé, a initié des reformes dans ce secteur. Ce sont entre autres : l’institutionnalisation du Marché Ivoirien de l’Artisanat (MIVA) ; la création d’une plateforme digitale pour la promotion et la commercialisation de l’artisanat, à travers la mise en œuvre du projet Plateforme Numérique de Développement et de Promotion de l’Artisanat (PNDPA) ; l’amélioration de la compétitivité des artisans à travers la création de centres d’apprentissage aux métiers de l’artisanat ; le renforcement de capacités des acteurs de métiers adapté aux innovations technologiques dans un monde de plus en plus globalisé ; la mise en place d’un guichet dédié à l’activité artisanale pour le financement des projets dans les livres du Fonds de Garantie des PME. Aussi, le Ministre Félix Anoblé a annoncé la création de centres artisanaux dans chaque ville de la Côte d’Ivoire actions du Gouvernement, à en croire le conférencier, visent à promouvoir l’auto-emploi et à démontrer que le secteur de l’artisanat constitue une composante majeure dans le processus de transformation structurelle de notre économie. C’est pourquoi, au cours de ce panel, une fois encore, l’émissaire du Gouvernement, a appelé les artisans à quitter l’ombre de l’informel pour la formalisation et bénéficier ainsi des avantages et mesures d’accompagnement de l’Etat afin de jouer pleinement leur rôle dans le tissu économique national. « Il est important de se formaliser. L’agence Côte d’Ivoire PME est à votre disposition. Faites-vous connaitre pour que l’Etat vous accompagne.la formation est la seule condition pour que vous bénéficiez des subventions avec les banques », a-t-il indiqué. Pour sa part, la Ministre de la RDC, Jacqueline Lydia Mikolo, a salué les efforts du Gouvernement ivoirien dans sa politique de valorisation de l’Artisanat. Aussi a-t-elle encouragé les artisans à donner du crédit à leur activité en s’inscrivant dans la formalisation. Et non sans manquer qu’en RDC, le processus est engagé. Plusieurs artisans ont eu l’occasion, à travers ce panel, d’être mieux outillés pour conduire leur projet.

Publié le 07/12/2021

Dernières actualités


Une bouffée d’oxygène pour les PME. Et pour cause, ce...  Lire la suite

Le Ministre de la Promotion des PME, de l’Artisanat et de la...  Lire la suite

Travailler en synergie pour l’atteinte de leurs différents...  Lire la suite

Ouvertes le 02 décembre 2021, au Palais de la Culture de...  Lire la suite

Le rideau est tombé. Débuté le 2 décembre 2021, la 4ème...  Lire la suite